Monastère de La Consolation

http://monastere-la-consolation.org

fév

08

Présentation de la communauté

Inserito da il 08 février 2010

LES PETITES SŒURS
DE LA CONSOLATION DU SACRE-CŒUR
ET DE LA SAINTE FACE

ont été fondées en 1989 et reconnues dans le diocèse de Fréjus-Toulon. Elles sont implantées actuellement à

DRAGUIGNAN

33, boulevard du Jardin des Plantes.

“Moniales-missionnaires” dans l’esprit du Père de Foucauld, elles ont pour charisme propre le désir de consoler

le Sacré-CŒUR et la Sainte FACE de JESUS

chaque instant de leur vie.

PRIERE

Unies, au cœur de l’Eglise, à la grande prière du Christ pour la gloire du Père dans l’Esprit Saint, chaque jour

- elles disent en communauté le grand office en latin,

- chantent la messe en grégorien,

- récitent le rosaire,

- adorent le Saint-Sacrement (en communauté et individuellement), fidèles en cela à l’esprit du Père de Foucauld (dont elles portent l’habit).

 

Leur vie très communautaire, de type familial, se veut une vie toute simple, dans l’imitation de la vie de Nazareth sous le patronage de la Sainte Famille, alliant très intimement à l’amour de Dieu la charité fraternelle.

APOSTOLAT

Elles ne sont pas cloîtrées, pour favoriser un petit apostolat très souple et désireux de rayonner l’Amour du Sacré-CŒUR et la douceur de sa FACE :
- auprès des enfants (patronage 4-17 ans)
- des jeunes (accueil de groupes de retraitants, accompagnement de pèlerinages ou de camps…)
- des adultes (conférences spirituelles, pèlerinages, ouvroir…)
- des personnes âgées, des malades (visites)

Elles le font par une vie compatible avec leur vie de prière.

TRAVAIL

Les sœurs vivent du travail de leurs mains :

- Atelier de confection d’ornements, d’aubes, de bannières (neuf et restauration), etc.
- Artisanat : encadrement, statues de cire, icônes, aquarelles, chapelets, bois sculpté, broderies d’art, etc.
Mais elles se confient surtout à la Providence divine, acceptant l’aumône et la charité (dons, participation aux travaux de réfection du monastère…) de leurs familiers et amis, qu’elles recommandent à Dieu avec reconnaissance dans leurs prières.

PRIERE D’ABANDON

Mon Père,

Je m’abandonne à Vous,

Faites de moi ce qu’il Vous plaira.

Quoi que Vous fassiez de moi,

je Vous remercie.

Je suis prêt à tout, j’accepte tout,

pourvu que Votre Volonté se fasse

en moi et en toutes Vos créatures…

Je ne désire rien d’autre, mon Dieu.

Je remets mon âme entre Vos mains,

je Vous la donne, mon Dieu,

avec tout l’amour de mon cœur,

parce que je Vous aime,

et que ce m’est un besoin d’amour

de me donner,

de me remettre entre Vos mains,

sans mesure,

avec une infinie confiance,

car Vous êtes mon Père.

Père de Foucauld

OFFICES

Messe (chantée en grégorien) :

- 8 h 30, en semaine

- 9 h 30, le dimanche

Liturgie des Heures (en latin)

- Laudes : 6 h 15

- Prime : 6 h 45

- Tierce : 8 h 15

Sexte : 12 h 00

None : 15 h 20

- Vêpres : 18 h 30 (17 h 00 le dimanche)

- Complies : 20 h 15

- Vigiles : 21 h

Rosaire :

Mystères joyeux (ou lumineux) après la messe

Mystères douloureux : 15 h 00

Mystères glorieux : 17 h 30,  le dimanche

Adoration eucharistique :

- Tous les matins, de 9 h 30 à 12 h 30 (sauf les mercredis scolaires).

-  Les mardis, jeudis et samedis après-midi, de 15 h à 18 h 00.

- Toute la journée, le 1er vendredi du mois.

- Dimanche et fêtes : 14 h à 18 h

- Heure sainte, le jeudi à 22 h

Afin que tous sachent qu’en ce lieu il y a un CŒUR qui les aime et les attend.

 

ECOUTONS CHARLES DE FOUCAULD

 

« Puissé-je en tous les instants de ma vie être une consolation pour tous les instants de la vôtre, ô bien aimé et si tendre JESUS. »

(10 octobre 1898)

« Puisque l’amour attire l’amour, que le vôtre, ô CŒUR divin, attire enfin le mien. »

(1898)

« Je m’unis à vous, ô JESUS, mon Seigneur, pour louer votre Père !

« Je m’unis à vous, ô Esprit-Saint qui poussez en moi des gémissements inénarrables, pour louer JESUS !

« Je m’unis à vous, ô Père et ô Fils, pour louer l’Esprit Saint, votre égal et mon Dieu ! »

(1898)

« Prie comme JESUS,

autant que JESUS,

faisant comme lui toujours place très grande à la prière…

Comme lui aussi,

fais grande place au travail manuel,

lequel n’est pas un temps ôté à la prière,

mais donné à la prière ;

le temps de ton travail manuel est un temps de prière.

Dis fidèlement chaque jour le Bréviaire et le Rosaire.

Aime JESUS de tout ton cœur, “dilexit multum”,

et ton prochain comme toi-même

pour l’amour de lui…

Ta vie à Nazareth

peut se mener partout :

mène-la au lieu le plus utile pour le prochain. »

(22 juillet 1905)

 

NOTRE DAME DE CONSOLATION

33, boulevard du Jardin des Plantes

83300 DRAGUIGNAN

tel : 04 94 68 26 15

fax : 04 94 76 38 69

Commentaires fermés